La Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) a accordé à la société BOREAL des autorisations spécifiques pour les opérations de vol hors vue (Beyond Visual Line of Sight : BVLOS**) à grande élongation en milieu maritime (70 km) et forestier (2 km) pour des opérations commerciales récurrentes. Ces autorisations arrivent à point nommé à l’heure où les applications maritimes et environnementales sont amenées à se multiplier.

Pour cela, la démarche SORA (Specific Operation Risk Assessment), conforme à la nouvelle réglementation européenne de sécurité relative aux drones, a été intégrée et exécutée par les équipes. Cette démarche a fait de BOREAL le premier drone à voilure fixe de 25 kg à obtenir une autorisation spécifique de vol grande élongation sur des sites maritimes et forestiers, préalablement identifiés, de l’ensemble du territoire français. Une première rendue possible grâce aux fonctionnalités du drone et aux procédures de sécurité mises en place en vol et au sol.

En effet, la démarche SORA est une procédure démontrant les compétences des équipes à connaître et à maîtriser l’ensemble des risques connus liés à un plan de vol opéré dans un environnement particulier. Elle reconnaît la conformité du drone face aux aspects réglementaires de sécurité européens en matière d’aéronefs sans pilote à bord.

Ainsi, les équipes BOREAL sont autorisées à opérer le drone en milieu maritime jusqu’à 70 km de distance et en milieu forestier jusqu’à 2 km, sur des sites préalablement déclarés à la DGAC.

*Elongation : distance éloignant le drone du télépilote
**Beyond Visual Line Of Sight (BVLOS) : Au-delà du champ de vision